Archives de tags | été

Étés d’enfance

Sieste sous le gros chêne

Avec les cousines

Fous rires…

Pêche à pied dans les flaques

Laissées par la mer à marée basse.

Cri de triomphe

À la vue de la crevette dans l’épuisette .

Promenades à travers champs,

Cueillette de fleurs.

Virées à vélo au bourg voisin

Pour acheter des bonbons .

Soirs d’été

Après la canicule du jour.

Parents bavardant,

Enfants courant à la recherche

Du ver luisant.

Chauve-souris virevoltant

Dans la nuit étoilée.

Étés d’enfance,

Étés du bonheur.

Étés d’enfance

J’ai six ans

Je suis dans ma chambre

Maman a dit

Sieste obligatoire.

Dehors, le soleil brûle.

Dans le silence

Une mouche vole

Puis se pose sur ma joue,

Repart et va se poser ailleurs.

Dans mon demi-sommeil,

Ce bruit ténu m’invite

À mille rêves légers.

Souvent, au cœur de la canicule,

Me reviendra ce souvenir

Heureux

De mon enfance.

Soir d’été

Les dernières cigales grésillent

Au sommet des pins dorés

L’azur est d’un bleu pur.

Bientôt, la première étoile luira.


Le grillon prendra le relais

Dans l’herbe sèche.

Au loin, la mer gronde

Et la brise se lève.


Soir d’été, soir de paix,

Les lumières s’allument peu à peu,

Les bruits lentement s’apaisent.


Soir d’été, soir de paix,

Retiens le bonheur,

Il est si fragile.

Bonheur

Jouissons du bonheur

Quand il nous prend la main.

Doux moments,

Heures exquises

Parmi les siens.

Rires d’enfants,

Exclamations des grands.

Nuit chaude,

Senteurs marines,

Ciel étoilé.

Le jour s’éteint.

Demain reviendra.

Ne laissons pas

S’échapper le bonheur…

Fin d’été

Une feuille tombe.

Un air plus frais

Un soleil plus pâle

Un jour plus court

L’été s’en va…

Grappe mûre

Noisette sur le sol

Prune juteuse

L’été s’en va…

Oubliés, jeux de plage,

Finie, sieste à l’ombre,

L’été s’en est allé…

Passe le temps

L’été est revenu chez nous,

Les années défilent

De plus en plus vite.

La jeunesse s’est enfuie

Avec ses espérances.

Une chape brûlante

S’abat sur la campagne.

Le grésillement des insectes

Harcèle nos oreilles.

L’ombre bienfaisante

Accueille le chat assoupi.

Le soleil darde ses rayons

Sur l’herbe jaunie.

Combien d’étés encore?

Les années défilent

De plus en plus vite…