Archives de tags | pluie

Orage

Un grondement au lointain,

De sombres nuées

Envahissent les cieux.

L’hirondelle rase le sol,

La mouche se fait

Agressive.

Rien ne bouge,

La vie s’arrête.

Une chape de plomb

Écrase la campagne.

Soudain, une goutte tombe,

Puis plusieurs.

Un déluge s’abat,

Des éclairs sillonnent le ciel.

L’orage est là.

L’oppression cesse.

Tout respire enfin!

Poésie mouillée

Flaque d’eau

Où les enfants aiment sauter

À pieds joints en éclaboussant

Bien loin…

Rires,rires…


Source jaillissante

Dans la montagne

Se faufilant

Entre les colchiques

Et les herbes folles.


Rivière large et majestueuse

Bordant la grande ville.

Péniches et bateaux de promenade

Se disputant le passage.


Océan infini où se perd le regard.

Miroir immobile et scintillant

Au soleil d’été.

Vagues sauvages

Se ruant sur le rivage.

Jour de pluie

La pluie tombe sur la ville,

Des nuages d’encre obscurcissent les cieux.

Qu’avons-nous fait aux dieux?

La grêle fait plier la brindille.


Des nuages d’encre obscurcissent les cieux.

Sous l’orage, l’écorce se fendille,

La grêle fait plier la brindille ;

L’eau ruisselle en tous lieux.


Sous l’orage, l’écorce se fendille,

L’averse mouille les murs les plus vieux,

L’eau ruisselle en tous lieux;

Le reflet des maisons, dans l’eau, vacille.


L’averse mouille les murs les plus vieux,

Son bruit aux oreilles est mélodieux ;

Le reflet des maisons, dans l’eau, vacille.

La pluie tombe sur la ville.

Ode à la pluie

Étendues arides

Brûlant sous le soleil torride

Végétation assoiffée

Feuilles tombantes

Terre se craquelant.

Au ciel , soudain,

Nuages sombres

Avancent tels des guerriers menaçants.

De grosses gouttes

Tombent en ricochant.

Puis, soudain,

Le déluge s’abat

Et noie toutes choses.

La terre enfin respire

Mille fleurs surgissent

Par miracle.

Un souffle de vie s’ abat.

Ô pluie salvatrice !

Inondation

Depuis des jours,

Le ciel ruisselle,

Les nuages pleurent.

La nature n’est que chagrin.

Les eaux du ruisseau indolent

Bouillonnent.

Le flot intrépide

A coupé la route champêtre.

Dans les prés

Le ciel se reflète

Dans les vastes flaques.

Depuis des jours,

La nature n’est que chagrin…

Jour de pluie

La pluie tombe sur la ville,

Des nuages d’encre obscurcissent les cieux.

Qu’avons -nous fait aux dieux?

La grêle fait plier la brindille.

Des nuages d’encre obscurcissent les cieux.

Sous l’orage, l’écorce se fendille,

La grêle fait plier la brindille,

L’eau ruisselle en tous lieux.

Sous l’orage, l’écorce se fendille,

L’averse mouille les murs les plus vieux,

L’eau ruisselle en tous lieux.

Le reflet des maisons , dans l’eau, vacille.

L’averse mouille les murs les plus vieux,

Son bruit aux oreilles est mélodieux,

Le reflet des maisons, dans l’eau, vacille.

La pluie tombe sur la ville.

Jour de pluie

Reflets dans l'eauP1000359La pluie tombe sur la ville,

Des nuages d’encre obscurcissent les cieux.

Qu’avons-nous fait aux dieux?

La grêle fait plier la brindille.

 

Des nuages d’encre obscurcissent les cieux.

Sous l’orage, l’écorce se fendille,

La grêle fait plier la brindille ;

L’eau ruisselle en tous lieux.

 

Sous l’orage, l’écorce se fendille,

L’averse mouille les murs les plus vieux,

L’eau ruisselle en tous lieux;

Le reflet des maisons, dans l’eau, vacille.

 

L’averse mouille les murs les plus vieux,

Son bruit aux oreilles est mélodieux ;

Le reflet des maisons dans l’eau vacille.

La pluie tombe sur la ville.

Orage

Un grondement au lointain,
De sombres nuées
Envahissent les cieux.
L’hirondelle rase le sol,
La mouche se fait
Agressive.
Rien ne bouge,
La vie s’arrête.
Une chape de plomb
Écrase la campagne.
Soudain, une goutte tombe,
Puis plusieurs,
Un déluge s’abat,
Des éclairs sillonnent le ciel.
L’orage est là.
L’oppression cesse,
Tout respire enfin!

IMG_0276.JPG