Archives

Soir d’été

Les dernières cigales grésillent

Au sommet des pins dorés

L’azur est d’un bleu pur.

Bientôt, la première étoile luira.


Le grillon prendra le relais

Dans l’herbe sèche.

Au loin, la mer gronde

Et la brise se lève.


Soir d’été, soir de paix,

Les lumières s’allument peu à peu,

Les bruits lentement s’apaisent.


Soir d’été, soir de paix,

Retiens le bonheur,

Il est si fragile.

Petits bonheurs

Mille petits bonheurs

Jalonnent l’existence.

Journée d’anniversaire,

Rires des enfants,

Bavardages des grands.

Jeux sur la pelouse,

Farniente sur la chaise-longue,

Glaces et jus de fruit.

Oiseaux moqueurs dans les arbres.

Dans l’azur, un soleil lumineux

Échauffe les cœurs.

Ne laissons pas s’enfuir

Ces petits bonheurs si simples.

Orage

Un grondement au lointain,

De sombres nuées

Envahissent les cieux.

L’hirondelle rase le sol,

La mouche se fait

Agressive.

Rien ne bouge,

La vie s’arrête.

Une chape de plomb

Écrase la campagne.

Soudain, une goutte tombe,

Puis plusieurs.

Un déluge s’abat,

Des éclairs sillonnent le ciel.

L’orage est là.

L’oppression cesse.

Tout respire enfin!

Pollution

Homme, qu’as-tu fait de la planète ?

On te donna une terre vierge

De toute pollution :

Mers aux eaux limpides,

Fiers torrents,

Grasses prairies verdoyantes,

Air léger à respirer.

Homme, qu’as-tu fait de ce don originel?

Pourquoi ces poissons morts?

Pourquoi ces nuages sombres ?

Pourquoi ces espèces disparues ?

Pourquoi ces forêts dévastées ?

Homme, qu’as-tu fait de la planète ?

Printemps

Ce matin, dans mon jardin,

Une pluie rose tombe

Sur le gazon.

Le prunus est en fleurs.

Le printemps est là.

Un air plus doux,

Un rayon de soleil,

Un vol de grues,

Le printemps est là.

Le merle siffle

Et prépare son nid,

On entend le coucou.

Le printemps est là.

Pâquerettes dans l’herbe,

Fragiles crocus,

Élégantes tulipes,

Le printemps est là.

Fragile bonheur

On vit sans s’apercevoir

Que le bonheur est fragile.

Vivons l’instant présent,

L’avenir est indocile.

On regrette ce que l’on n’a pas

Mais on ne profite pas

De ce que l’on a.

On vit à cent à l’heure,

On ne jouit pas des précieuses minutes.

On ne sait pas

Que l’ennemi guette;

Virus, maladie, guerre,

Changement climatique…

Apprenons à savourer le présent,

À faire durer la plus petite

Seconde de bonheur.

Le bonheur est fragile,

Ne le laissons pas

S’envoler…

Bonheur

Jouissons du bonheur

Quand il nous prend la main.

Doux moments,

Heures exquises

Parmi les siens.

Rires d’enfants,

Exclamations des grands.

Nuit chaude,

Senteurs marines,

Ciel étoilé.

Le jour s’éteint.

Demain reviendra.

Ne laissons pas

S’échapper le bonheur…

Bonheur

Vous arrive-t-il d’éprouver

Des moments de bonheur intense

Sans s’obliger

Et sans qu’on y pense?


La compagnie d’un être cher,

Le chant d’un oiseau,

Le bruit de la mer

Ou le murmure du ruisseau.


Tout peut nous y mener.

Cela nous surprend au détour

D’une simple pensée,


D’un moment tellement banal

Mais rempli d’amour

Que cela nous fait mal.