Archives de tags | poésie

Printemps

Printemps, enfin tu es là!

Reviennent les beaux jours.

Il pleut des fleurs de pommiers,

Neige colorée

Tombant sur la pelouse.

Et l’arbre fruitier

Met son habit vert

Pour célébrer

Sa Majesté le Printemps.

Au jardin

Remuant au vent léger,

Ouvrant ses pétales de soie,

Se pavanant telle une infante,

Elle embaume le jardin des délices.

Lançant sa tige fière,

Il oscille doucement

Sous la brise du soir.

Dans le parterre coloré

Aux parfums subtils

Hissé ses pétales de feu

L’élégante reine du jardin,

Ivre de souffle estival

À l’abri du buisson d’aubépine.

Tenue de gala chatoyante,

Une fleur solitaire

Lovée dans un creux d’ombre

Invité à la méditation

Près de la fontaine de cristal

Et de l’églantier frileux.

Trouve le nom des fleurs, il est caché dans la poésie.

Hiver

Un oiseau m’a dit:

L’hiver est revenu!

L’hiver?

Avec cette douceur,

Avec ces pâquerettes

Dans la pelouse,

Avec ce camélia en fleurs.

L’hiver ?

Avec ces oiseaux déboussolés

Qui se demandent

S’ils doivent partir

Ou rester.

L’hiver ?

Avec ces gens sur la plage.

Où est la neige

Dans les stations ?

Où est le givre

Sur les branches dénudées ?

Pourtant, un oiseau m’a dit:

L’hiver est revenu…

Neige

Le ciel est couleur de plomb,

Une bise aigre se faufile sous la porte.

La nature est au garde -à-vous,

La neige s’annonce.

J’attends derrière ma fenêtre.

Un flocon timide hésite à descendre

Suivi d’autres plus téméraires.

Devenus plus nombreux, ils tournent et virevoltent.

Un épais tapis blanc recouvre le jardin.

Les arbres tendent leurs bras décharnés

Vers les joyeux lutins blancs

Et leur offrent le refuge de leurs branches.

Le moineau sautille sur ses pattes gelées

À la recherche d’une rare pitance.

Un vol d’oiseaux noirs s’abat sur la neige

En salissant sa blancheur.

Pollution

Homme, qu’as-tu fait de la planète ?

On te donna une terre vierge

De toute pollution :

Mer aux eaux limpides,

Purs torrents,

Grasses prairies verdoyantes,

Air léger à respirer.

Homme, qu’as-tu fait de ce don originel?

Pourquoi, ces poissons morts?

Pourquoi, ces nuages sombres?

Pourquoi, ces espèces disparues ?

Pourquoi, ces forêts dévastées ?

Homme, qu’as-tu fait de la planète ?