Archives de tags | poésie

Ode à la pluie

Étendues arides

Brûlant sous le soleil torride

Végétation assoiffée

Feuilles tombantes

Terre se craquelant.

Au ciel, soudain,

Nuages sombres

Avancent tels des guerriers menaçants.

De grosses gouttes

Tombent en ricochant.

Puis, soudain,

Le déluge s’abat

Et noie toutes choses.

La terre enfin respire.

Mille fleurs surgisssent

Par miracle.

Un souffle de vie s’abat.

Ô pluie salvatrice!

Étés d’enfance

Sieste sous le gros chêne

Avec les cousines

Fous rires…

Pêche à pied dans les flaques

Laissées par la mer à marée basse.

Cri de triomphe

À la vue de la crevette dans l’épuisette .

Promenades à travers champs,

Cueillette de fleurs.

Virées à vélo au bourg voisin

Pour acheter des bonbons .

Soirs d’été

Après la canicule du jour.

Parents bavardant,

Enfants courant à la recherche

Du ver luisant.

Chauve-souris virevoltant

Dans la nuit étoilée.

Étés d’enfance,

Étés du bonheur.

Étés d’enfance

J’ai six ans

Je suis dans ma chambre

Maman a dit

Sieste obligatoire.

Dehors, le soleil brûle.

Dans le silence

Une mouche vole

Puis se pose sur ma joue,

Repart et va se poser ailleurs.

Dans mon demi-sommeil,

Ce bruit ténu m’invite

À mille rêves légers.

Souvent, au cœur de la canicule,

Me reviendra ce souvenir

Heureux

De mon enfance.

Soir d’été

Les dernières cigales grésillent

Au sommet des pins dorés

L’azur est d’un bleu pur.

Bientôt, la première étoile luira.


Le grillon prendra le relais

Dans l’herbe sèche.

Au loin, la mer gronde

Et la brise se lève.


Soir d’été, soir de paix,

Les lumières s’allument peu à peu,

Les bruits lentement s’apaisent.


Soir d’été, soir de paix,

Retiens le bonheur,

Il est si fragile.

Petits bonheurs

Mille petits bonheurs

Jalonnent l’existence.

Journée d’anniversaire,

Rires des enfants,

Bavardages des grands.

Jeux sur la pelouse,

Farniente sur la chaise-longue,

Glaces et jus de fruit.

Oiseaux moqueurs dans les arbres.

Dans l’azur, un soleil lumineux

Échauffe les cœurs.

Ne laissons pas s’enfuir

Ces petits bonheurs si simples.

Orage

Un grondement au lointain,

De sombres nuées

Envahissent les cieux.

L’hirondelle rase le sol,

La mouche se fait

Agressive.

Rien ne bouge,

La vie s’arrête.

Une chape de plomb

Écrase la campagne.

Soudain, une goutte tombe,

Puis plusieurs.

Un déluge s’abat,

Des éclairs sillonnent le ciel.

L’orage est là.

L’oppression cesse.

Tout respire enfin!

Pollution

Homme, qu’as-tu fait de la planète ?

On te donna une terre vierge

De toute pollution :

Mers aux eaux limpides,

Fiers torrents,

Grasses prairies verdoyantes,

Air léger à respirer.

Homme, qu’as-tu fait de ce don originel?

Pourquoi ces poissons morts?

Pourquoi ces nuages sombres ?

Pourquoi ces espèces disparues ?

Pourquoi ces forêts dévastées ?

Homme, qu’as-tu fait de la planète ?