Océan

Océan immense, vagues

À perte de vue…

Reflets verts ou gris,

Écume blanche.

Soleil couchant

Qui se noie dans les flots.

Océan calme, eau trompeuse,

Océan fougueux

Se ruant sur la falaise.

Retour de la liberté

Ouf! C’est arrivé !

La liberté est de retour !

Plus d’autorisation

Pour faire sa marche quotidienne.

Kilométrage illimité

Pour partir à l’aventure.

Famille retrouvée,

Grands-parents et petits-enfants

Heureux des retrouvailles.

La liberté est de retour !

Cette liberté que l’on

Prenait pour un acquis.

Fragile liberté !

Soyons encore prudents,

L’ennemi est encore là,

Il nous guette

Derrière la poignée de main,

Derrière l’embrassade.

Ne narguons pas l’intrus.

La liberté est de retour !

La fable du bonheur

Celui-ci me dit:

Le bonheur, mais oui,

Je l’ai rencontré ;

Il est enfoui sous mon or

Bien au chaud dans mon coffre.

Malheur à qui y touchera!

Celui-là répondit:

Ah! Non! Vous n’y êtes pas !

Le bonheur, on le trouve

Loin de chez soi

Dans de lointaines contrées,

Des lieux inexplorés

Envahis d’une ensorcelante végétation.

Dans ma simplicité, je leur dis:

Mon bonheur à moi, il est tout petit,

Il me suit à chaque pas,

Dans la légèreté de l’oiseau ,

La beauté diaphane du lys,

Le sommeil serein de la chatte,

Les yeux de l’enfant émerveillé ;

Je l’ai vu dans la douceur

D’une nuit d’été,

Dans l’arc-en-ciel du couchant,

Dans les vignes à perte de vue.

Je l’ai vu, ce bonheur, aussi

Dans les yeux de l’être aimé…