Automne

Finies, les longues journées

Sous le joug de la chaleur !

Plus court sera le jour.

En ouvrant ma fenêtre,

Un air piquant m’assaille.

Un voile laiteux

S’étend sur la campagne.

Une odeur de champignon

Monte jusqu’à moi.

Un soleil pâle transperce la brume.

Il vaincra

Pour quelques jours encore !

Dans mon arbre

Dans mon arbre

Mille vies

Se côtoient.

Le pivert

À coups de bec

Frappe l’écorce ;

La tourterelle

Y roucoule.

Le merle siffleur

Vole de branche en branche;

L’écureuil roux

Grimpe

À la recherche du gland;

Une colonie de fourmis

Loge dans le tronc;

Le chat se lové

Dans son ombre précieuse.

Une odeur de mousse

Et de champignons

Envahit l’air matinal.