Archives de tags | amour

Le plus beau de mes rêves

Le plus beau de mes rêves
C’est de la guerre une trêve
C’est me promener sur la grève
Quand le soleil à l’horizon se lève.

Le plus beau de mes rêves
C’est de ne plus sortir le glaive
Que nul peuple ne se soulève
Qu’aucun enfant on n’enlève.

Que dans les arbres monte la sève!
Que les conflits s’achèvent!
Que l’amour prenne la relève!
C’est le plus beau de mes rêves.

Publicités

Rêves

Rêve d’un monde où partout règne la beauté,
Rêve d’un tendre et fol amour éternel,
Rêve d’une belle amitié immortelle,
Rêve d’un ailleurs aux rives enchantées.

Rêve éthéré et pur dans l’immobilité
Du petit matin langoureux d’un jour pastel,
Rêve de l’âtre où jaillit la vive étincelle,
Rêve de calme bonheur et d’éternité.

Rêve de paix retrouvée sur une terre embrasée,
Rêve enfui d’harmonie et de vie radieuse
Dans un monde cruel et désabusé.

Rêve de beautés pulpeuses et trompeuses,
Rêve de mortelles blessures cicatrisées,
Rêve d’amour infini et de vie harmonieuse.

20140410-110139.jpg

Amusettes

Par colère, il jeta son jouet

Par colère, il tapa du pied

Par colère, il trépigna

Par colère, il s’égosilla

Par colère, il se roula par terre

Par colère, il s’essouffla.

Par fatigue, il s’endormit.

 

 

Par amour, j’ai tout quitté

Par amour, j’ai renié ma famille

Par amour, j’ai renié mes amis

Par amour, je me suis exilée

Par amour, j’ai fui la sécurité

Par amour, j’ai oublié les joies

Par amour, j’ai supporté les peines

Par amour, je te suivrai toujours.

Le plus beau de mes rêves

Le plus beau de mes rêves

C’est de la guerre une trève

C’est me promener sur la grève

Quand le soleil à l’horizon se lève.

 

Le plus beau de mes rêves

C’est de ne plus sortir le glaive

Que nul peuple ne se soulève

Qu’aucun enfant on n’enlève.

 

Que dans les arbres montent la sève!

Que les conflits s’achèvent!

Que l’amour prenne la relève!

C’est le plus beau de mes rêves.

MON STYLO

Voici une poésie de ROBERT GELIS que ma petite-fille apprend en classe actuellement;elle me plait beaucoup et j’ai envie de vous la faire partager.

Si mon stylo était magique,

Avec des mots en herbe,

J’écrirais des poèmes superbes,

Avec des mots en cage,

J’écrirais des poèmes sauvages.

 

 

Si mon stylo était artiste,

Avec les mots les plus bêtes,

J’écrirais des poèmes en fête,

Avec des mots de tous les jours,

J’écrirais des poèmes d’amour.

 

 

Mais mon stylo est un farceur

Qui n’en fait qu’à sa tête,

Et mes poèmes, sur mon coeur,

Font des pirouettes.

ETERNITE

ImageSeuls sur notre planète douillette, loin des autres

Nous nous aimons tendrement et éternellement

Sans souci du futur, avec émerveillement;

Même quand nous dormons, nous veillons l’un sur l’autre.

 

Dans notre jardin d’éden paradisiaque,

Nos rêves échevelés deviennent réalité,

Ignorants et dédaigneux de l’adversité.

Et cet amour plus lourd que le fruit mûr d’un lac

 

Pèse sur nos deux coeurs sans recours.

Plus fort et plus solide que le roc,

Notre amour , depuis l’éternité , réciproque

Sans rire et sans pleurer dure depuis toujours.

 

Combien d’années derrière nous

Resteront les témoins éblouis de notre union

Et raconteront les heures de notre communion

Un jour après un jour, une nuit après nous.

REVES

ImageRêve d’un monde où partout règne la beauté,

Rêve d’un tendre et fol amour éternel,

Rêve d’une belle amitié immortelle,

Rêve d’un ailleurs aux rives enchantées.

Rêve éthéré et pur dans l’immobilité

Du petit matin langoureux d’un jour pastel,

Rêve de l’âtre où jaillit la vive étincelle,

Rêve de calme bonheur et d’éternité.

Rêve de paix retrouvée sur une terre embrasée,

Rêve enfui d’harmonie et de vie radieuse

Dans un monde cruel et désabusé.

Rêve de beautés pulpeuses et trompeuses,

Rêve de mortelles blessures cicatrisées,

Rêve d’amour infini et de vie harmonieuse.