Archives de tags | argent

Fable du bonheur

Celui-ci me dit:

Le bonheur , mais oui,

Je l’ai rencontré ;

Il est enfoui sous mon or

Bien au chaud dans mon coffre.

Malheur à qui y touchera!

Celui-là répondit:

Ah! Non! Vous n’y êtes pas!

Le bonheur, on le trouve

Loin de chez soi

Dans de lointaines contrées,

Des lieux inexplorés

Envahis d’une ensorcelante végétation.

Dans ma simplicité, je leur dis:

Mon bonheur à moi, il est tout petit,

Il me suit à chaque pas,

Dans la légèreté de l’oiseau,

La beauté diaphane du lys,

Le sommeil serein de la chatte,

Les yeux de l’enfant émerveillé ;

Je l’ai vu dans la douceur

D’une nuit d’été,

Dans l’arc-en-ciel du couchant,

Dans les vignes à perte de vue.

Je l’ai vu, ce bonheur aussi

Dans les yeux de l’être aimé…

Mes lectures

Je vous conseille la lecture d’un livre de Grégoire Delacourt: « La liste de mes envies ». Quand vous l’aurez commencé, vous ferez comme moi, vous ne le lâcherez plus…Que feriez-vous si vous gagniez un beau jour 18 millions d’euros comme l’héroïne de l’histoire, Jocelyne? La liste de vos envies, bien sûr!

Mais, l’argent fait-il le bonheur?

Perdre

Perdre est un mot malencontreux;

Il vous prend soudain au collet

Quand vous vous apercevez

Que vous avez perdu vos clefs,

Perdu cette adresse indispensable,

Perdu une grosse somme à la roulette.

Tout espoir est perdu:

Vous avez perdu la course!

Ce vin est excellent

Pourvu que le tonneau ne perde pas!

Hier, il s’est perdu dans les rues

De cette ville inconnue

Dans cette région perdue

Au milieu de rien.

Mais il ne perdit pas le nord

Ni même, heureusement, l’esprit!

SYNONYMES

Avez-vous de l’argent sur vous?

Me demanda-t-il.

Oui, des sous, du fric,

Du pèze, du pognon, quoi!

Je lui répondis:

Je n’ai que des picaillons

Et un peu d’oseille.

Autrefois, j’avais une bonne galette

Surtout du numéraire,

De bonnes espèces trébuchantes.

 

……………………………………………………………………..

Il se disait écrivain,

Auteur reconnu de plusieurs ouvrages.

Il pensait être tantôt romancier et prosateur

Tantôt poète et dramaturge.

C’était peut-être un homme de lettres

Surtout un littérateur et un plumitif,

Certains disaient même

Un écrivailleur, un écrivassier.

On entendit même un chieur d’encre…

Aujourd’hui, je me bats

Pour gagner un peu de monnaie et de mitraille.