ENFANCE

Qu’ils étaient doux ces jours

De mon enfance

Ils sont partis pour toujours

Dans l’errance.

 

Liberté des jeux champêtres

Aux jours d’été

Le soleil brillait à la fenêtre

La chaleur était fêtée.

 

Cocon moelleux

Des journées d’hiver

Comme on était heureux

Près de notre mère.

 

Protecteurs de la famille

Dans la vie confiants

Gais comme des joyeux drilles

Les hommes étaient des enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s