BONHEUR

ImageAu détour du chemin herbeux

Sentant la prunelle et le chèvrefeuille,

J’arrivais au bord d’une eau verte

Nichée dans un écrin de verdure.

 

Dans la touffeur d’un après-midi d’été,

Un poisson sauta hors de l’onde,

Le martin-pêcheur s’envola vers l’azur.

Calme, silence, sérénité.

 

Je m’assis sur un talus moelleux

Emplie d’un bonheur simple.

Calme, silence, sérénité.

 

Sortie de mon rêve ébloui

Je m’en allai par le chemin;

Le bonheur m’avait effleurée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s