On ne savait pas…

On ne savait pas

Que c’était le bonheur !

On allait libres,

Sans autorisation.

Libres de travailler,

De se promener,

De se rencontrer.

On ne savait pas

Que c’était le bonheur !

On se donnait la main,

On s’embrassait,

Les enfants faisaient des rondes,

Se tenaient par le cou.

On ne savait pas

Que c’était le bonheur !

Un ennemi s’est infiltré,

Un virus infiniment petit,

Invisible, tueur.

La vie s’est arrêtée,

Le bonheur s’est enfui!

8 réflexions sur “On ne savait pas…

  1. Je ne suis pas sure que le bonheur se soit enfuit. Ce qui est sûr c’est que ce virus nous a fait prendre la mesure de toutes ces petites choses, de tous ces petits bonheurs que nous prenions jusque ici pour acquis. Ce poème est vraiment beau, très limpide et harmonieux à l’oreille. Merci Danièle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s