Archives de tags | objets

Pourquoi les objets ne nous aiment-ils pas?

Pourquoi les objets ne nous aiment-ils pas?
Allez donc savoir pourquoi!
Première étape matinale, le café.
Après une nuit de jeûne,
Quel réconfort!
Mais quelle idée a donc la tartine
De tomber dans la tasse
En éclaboussant mon déshabillé rose?
Et tant qu’on y est
Pourquoi au même instant
La cuillère atterrit-elle par terre?
Ne pas montrer sa mauvaise humeur.
En route pour la salle de bains;
Pourquoi ce maudit savon
Me glisse-t-il des mains
En semblant me narguer?
Est-il de mèche avec le peigne
Qui en profite pour perdre trois dents?
Ne pas se mettre en colère.
Prendre sa voiture
Ou plutôt essayer.
Va-t-elle démarrer?
Non, on verra plus tard…
C’est le jour des courses,
Prenons un chariot;
Où est passée ma pièce?
Ah! La voilà! Ouf!
Mais pourquoi ne veut-elle pas
Libérer le chariot?
Que lui ai-je fait?
Si j’achetais un bouquet!
Je le mettrais dans mon joli vase bleu.
Las! Pourquoi t’es-tu brisé
Lâché par mes mains maladroites,
Dernier souvenir
De ma jeunesse?
Qu’a-t-on fait aux objets
Pour qu’ils ne nous aiment pas?

OBJETS FETICHES

Il est certains objets

Qui nous suivent

Toute la vie.

Objets fétiches

Objets d’enfance.

Sur le bureau

Trônent un bouddha

Et deux éléphants

De bois précieux,

Souvenirs que mon père

Ramena d’Indochine

Bien avant ma naissance.

Toujours, je les vis

Veillant sur mon enfance.

Quand je vous regarde,

Calmes et sereins,

Je pense à mon père

Qui vous chouchouta

Durant tant d’années.

LE TIROIR AUX SECRETS

Dans toute maison, on trouve un tiroir aux secrets; qu’il soit dans la cuisine ou au salon, il regorge de richesses en sommeil: un livre de cuisine, une vieille pipe, une clé de valise (mais quelle valise?), des jetons de supermarché, une lampe usagée, un porte-clés, des tickets de métro (sont-ils encore bons?), un briquet vide, des cure-dents…Quand on cherche un objet égaré, on ouvre toujours ce tiroir avec espoir; mais la déception est toujours au rendez-vous. On se morigène: »Quand jetterai-je ces saletés? »Mais, année après année, le tiroir s’enrichit de mille petits riens, atomes de nos vies.